Règles de navigation

Code d’éthique encadrant les activités nautiques au lac Viceroy

 (inspiré du code d’éthique encadrant les activités nautiques de la municipalité de Lac-Simon, que nous remercions de nous avoir autorisés à en reproduire ici des extraits)

Nous pensons que le meilleur support que l’on puisse fournir à notre communauté est d’entretenir une attitude de :

• Respect vis-à-vis de l’environnement naturel

• Respect mutuel entre tous ceux qui utilisent les plans d’eau et leurs environs

Une acceptation librement consentie de ce code assurera la protection de l’écosystème du lac en améliorant la qualité de vie de tous ceux qui en font usage. L’objectif est de minimiser le niveau des activités envahissantes sans toutefois les restreindre excessivement. Le code incite ceux qui se livrent à ce genre d’activité à être particulièrement conscients de l’impact qu’ils peuvent avoir et à agir en conséquence. D’autre part, le code d’éthique crée une zone de protection le long des rives à la limite des environnements plus fragiles et autour de régions ou certaines personnes pourraient vouloir se livrer à des activités paisibles (natation, promenade en kayak ou en canot, observation d’oiseaux et pêche).

Qualité de l’eau

La qualité de l’eau d’un lac demeure la clef de sa santé. C’est aussi un aspect qui le rend attrayant aux résidents et aux visiteurs.

Ne jetez rien dans le lac ou sur le rivage. Ceci inclus balles de golf, émondages de branches, etc.) Assurez-vous que votre embarcation satisfasse à tous les règlements concernant les réservoirs de vidange. Prenez toutes les précautions nécessaire pour éviter de verser des matières polluantes dans le lac (détergent, essence, huile, …). Quand viendra le temps de changer votre moteur, considérez fortement l’achat d’un moteur 4 temps. Si vous transportez votre embarcation d’un lac à l’autre, vous devez la laver soigneusement avant de la mettre à l’eau (prévention des algues et des espèces envahissantes).

Les vagues

Les grosses vagues peuvent aussi causer des renversements de bateaux, des déplacements de quais. On ne doit pas délibérément créer des vagues ou utiliser le sillage d’un bateau dans le but d’effectuer des acrobaties. Aucune tempête n’a réussi à ce jour à provoquer ce type de vagues. Alors…

Les vagues sont la cause principale de l’érosion des rives ainsi que des dommages pouvant affecter de fragiles écosystèmes, tels que les frayères, les marais et autre habitats d’animaux. De plus les vagues peuvent causer des renversements de bateaux, des déplacements de quais. On ne doit pas délibérément créer des vagues ou utiliser le sillage d’un bateau dans le but d’effectuer des acrobaties (type wake-boat). Aucune tempête n’a réussi à ce jour à provoquer ce type de vagues. Alors …

La vitesse des embarcations motorisées

Afin de réduire la production de vagues et de limiter les risques d’accident, respectez la vitesse sur le plan d’eau de :

• 10 km/h (6 mph) sans vagues à moins de 70 m des berges

• 55 km/h (35 mph) dans les autres cas (le jour, de 7 h à 21 h)

• 25 km/h (15 mph) dans les autres cas (la nuit, de 21 h à 7 h)

Les nageurs et les embarcations non motorisées ont priorité sur les embarcations motorisées.

On ne doit jamais s’approcher à moins de 50 m d’un nageur ou d’une embarcation non motorisées et d’au moins 100 m d’une zone de baignade.

Le bruit

La pollution par le bruit constitue l’un des soucis majeurs sur le lac et ses alentours et doit être réduite au minimum.

Les embarcations motorisées doivent être munies d’un silencieux non modifié. De même, la conduite intempestive (virages serrés, sauts de vagues, acrobaties…), en plus d’être dangereuse, est une source de bruit inacceptable qui n’a pas de place dans la nature. Le niveau sonore de tout système de son doit être ajusté afin de répondre aux seuls besoins des occupants de l’embarcation. Les systèmes d’avertissement (klaxons, sirènes, …) ne doivent être utilisés qu’en situation d’urgence.

Motomarines et bateaux à haute performance

Ces embarcations possèdent le plus fort potentiel pour se livrer à des activités envahissantes sur le lac. Selon les études universitaires les plus récentes, les bateaux de type Wake boat qui utilisent des amplificateurs de vagues (ballast) doivent naviguer dans un passage d’au moins 600 mètres de large et à 5 mètres de profondeur pour éviter de causer de l’érosion aux berges. Sur le lac Viceroy, un seul corridor très restreint offre ces caractéristiques. Pour cette raison nous vous encourageons fortement à éviter l’utilisation de ce type d’embarcation et à sensibiliser vos voisins ou invités à faire de même. Pour en savoir plus, consultez le site web de la Coalition Navigation (coalitionnavigation.ca).